©AVSR 2012
médias
Le Temps
Liszt, Sonate et Missa Choralis

La Sonate de Liszt jouée à l’orgue? L’idée de Benjamin Righetti, jeune talent suisse, c’est de resolidariser l’audace virtuose et la contemplation religieuse, deux facettes du compositeur qu’on a tendance à dissocier...

La Sonate de Liszt jouée à l’orgue? L’idée de Benjamin Righetti, jeune talent suisse, c’est de resolidariser l’audace virtuose et la contemplation religieuse, deux facettes du compositeur qu’on a tendance à dissocier. D’abord, le son surprend. Là où le piano moderne table sur des attaques percussives, éventuellement claquantes, les registres de l’orgue Goll de l’église française de Berne fluidifient les angles de la partition, et lui insufflent une grandeur aérienne. On apprécie d’autant plus la composante chorale du mouvement lent, la variété des textures, l’immatérialité des frises dans l’aigu. La Missa Choralis, chantée par l’Académie vocale de Suisse romande, affiche un traitement naturel des voix qui convient bien au caractère archaïsant de l’œuvre.

Jonas Pulver, 16 décembre 2011  © Le Temps
PRESSE